CAMEROUN ÉCONOMIE

Tunisie : une célébration de la révolution qui promet de s’assombrir dans un pays en pleine crise

Tunisie : une célébration de la révolution qui promet de s’assombrir dans un pays en pleine crise


Il y a onze ans, Mohamed Bouazizi, un jeune vendeur ambulant, s’est sacrifié à Sidi Bouzid pour dénoncer les humiliations administratives. Un geste qui va entraîner une mobilisation populaire à l’origine du départ de Ben Ali. Cette date marque désormais l’anniversaire de la révolution. A cette occasion, des rendez-vous sont prévus à Tunis le vendredi 17 décembre, mais l’anniversaire n’est pas vraiment festif.

Avec notre correspondant à Tunis, Amira Souilem

Les Tunisiens n’ont pas vraiment le cœur à faire la fête. Onze ans après le déclenchement de leur révolution, qui a marqué le début du printemps arabe, le pays traverse en effet une crise sans précédent.

Une crise politique car le président Kaïs Saied, en s’octroyant les pleins pouvoirs en juillet, a suspendu la vie démocratique de son pays. Le parlement est silencieux et en attendant les élections législatives annoncées pour décembre 2022, la Tunisie continuera d’être gouvernée par un seul homme.

La crise est aussi économique. La Tunisie est surendettée et tente de renouer avec le FMI. Mais à quel prix ? Cette semaine, l’UGTT – la principale centrale syndicale du pays – a annoncé que le gouvernement envisageait de réduire de 10 % les salaires des fonctionnaires.

Un contexte social de plus en plus tendu

Cette déclaration, qui n’a pas été confirmée par les principales parties prenantes, menace d’empoisonner davantage un contexte social déjà tendu. Crise des ordures ménagères à Sfax, délocalisations de diplômés chômeurs ou blocages dans les zones pétrolières du sud du pays, en voulant conjuguer tous les pouvoirs, Kaïs Saïed s’attire désormais aussi toutes les insatisfactions.

Si les sondages montrent que l’homme fort de Carthage continue de bénéficier de la confiance des Tunisiens, il voit néanmoins sa popularité décliner de semaine en semaine. Une ambiance générale qui donne à cet anniversaire… un goût amer.

►À lire aussi : En Tunisie, les blessés de la révolution n’ont pas le cœur de faire la fête

.

#Tunisie #une #célébration #révolution #qui #promet #sassombrir #dans #pays #pleine #crise

The post Tunisie : une célébration de la révolution qui promet de s’assombrir dans un pays en pleine crise appeared first on Cameroon Magazine.

Related posts

Leave a Comment

WayOut CM uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More