CONSEILS ET ASTUCES TOP10

Top 9 des explications derrière les odeurs du quotidien, un top qui sent le sapin

Top 9 des explications derrière les odeurs du quotidien, un top qui sent le sapin


On est déjà désolé de faire un top qui exclut les gens victimes d’anosmie (ceux qui n’ont pas d’odorat ou ceux qui ont été les grosses vikoss du Covid). Mais il y a des odeurs qu’on croise (globalement) tous les jours et qui méritent qu’on se penche dessus pour mieux comprendre le monde qui nous entoure, à défaut de comprendre le sens de vie. Inspirez et expirez un bon coup, c’est parti pour un joyeux loto des odeurs.

1. Pourquoi le soufre sent l’œuf pourri ?

En vérité c’est plutôt l’œuf pourri qui sent le soufre et plus particulièrement le sulfure d’hydrogène. Le soufre à lui tout seul ne sent pas mauvais, mais lorsqu’il est associé à de l’hydrogène, il devient du sulfure d’hydrogène, un gaz toxique et très puant. Lorsqu’un œuf est trop cuit ou pourri, le soufre contenu dans les protéines du blanc d’œuf se transforment en sulfure d’hydrogène qui se libère dans l’air avec cette odeur immonde qui te donne envie de mourir étouffé(e) par une boîte en carton alvéolée.

2. Pourquoi on aime sentir nos pets ?

Il n’y a pas de véritable explication à ce phénomène mais pour certains, il s’agirait d’une réaction inconsciente du cerveau : comme regarder nos crottes, sentir nos pets permettrait de savoir si on est en bonne santé, ce qui expliquerait pourquoi on reniflerait nos petits prouts avec plaisir mais pas ceux des autres (vu qu’on s’en bat la nouille de la santé des autres). La notion de mauvaise odeur définie par notre cerveau dépendrait aussi des stimulus et expériences vécus ce qui expliquerait pourquoi on accepterait plus facilement notre odeur que celle des autres.

3. Pourquoi la truffe sent le gaz ?

L’explication est simple Jammy ! Des colonies de bactéries composent la truffe blanche et produisent deux substances : du bis(méthylthio)méthane et du diméthylsulfure, qui lui donnent cette odeur particulière. Le tétrahydrothiophène, un parfum que l’on ajoute au gaz inodore, en France, pour aider à savoir quand notre bonbonne est vide, a une odeur très similaires à ces deux substances. D’où l’impression de renifler une bouteille de gaz quand on mange de la truffe blanche (oui, ça m’arrive tous les matins).

4. Pourquoi notre pisse pue la mort après avoir mangé des asperges ?

Préparez vos naseaux si vous mangez des asperges à la sauce roquefort lors d’un dîner en famille. Ce légume contient un effet de l’acide asparagusique qui, une fois digéré, se dégrade en composés organiques soufrés : le méthanethiol et le sulfure de diméthyle (aka des thiols). Ces substances sont responsables de cette vieille odeur dans nos toilettes après avoir bouffé des asperges et notre nez y est très sensible (en même temps on retrouve aussi ces thiols dans les pets du putois). On ne leur dit pas merci et on les pointe du doigt.

5. Pourquoi on peut sentir l’odeur de la pluie ?

Cette senteur que l’on appelle pétrichor vient de l’humidité du sol. Dans cette substance originaire de l’huile produite par les plantes et pleine de composés chimiques odorants, on trouve le géosmine, un composé organique responsable de l’odeur du pétrichor. Lorsque les gouttes de pluie tombent sur le sol, elles éclaboussent et éjectent dans l’air ces actinobactéries qui sont dissoutes dans l’eau. Elles vont ainsi se propager dans l’air sous forme d’aérosols grâce au vent, d’où l’odeur de pluie que tout le monde adore avant un gros orage.

6. De quoi est faite l’odeur des livres ?

La bonne odeur des vieux livres vient de la dégradation des produits chimiques qu’on trouve dans le papier et les encres. Lorsque des composants comme le benzaldéhyde, l’éthylbenzène, le 2-éthylhexanol ou le toluène (je sais que ça vous parle), se dégradent, ils libèrent un parfum particulier (un parfum d’amande pour le benzaldéhyde ou une odeur florale pour le 2-éthylhexanol, par exemple). Ça donnerait presque envie de laisser pourrir ses bouquins sur sa table de nuit, tsais, comme si c’était pas déjà le cas…

7. Pourquoi les bébés sentent aussi bon ?

Qui ne s’est jamais arrêté dans la rue pour sentir un crâne de bébé ? (ne faites pas ça c’est chelou.) Si on aime autant les renifler, c’est parce qu’ils utilisent une tactique biologique pour attirer l’attention et l’affection des adultes, sans quoi ils ne pourraient pas survivre. Leur parfum stimule les mêmes circuits neuronaux que l’odeur de nos plats préférés. Les fourbes. Pour certains scientifiques, cette odeur viendrait du liquide amniotique et du vernix caseosa, la substance qui protège la peau des bébés. Pour d’autres, elle viendrait de leurs glandes sudoripares, une glande située sous la peau qui sécrète la sueur. Ça n’a pas l’air ragoûtant dit comme ça mais l’odeur de la peau de bébé reste une des meilleures odeurs à sentir.

8. Pourquoi on dit “Ça pue le sexe ici !” après avoir ken ?

Peut-être parce qu’à la vieille odeur de transpi, l’haleine de cul à force de se rouler des pelles et les traces de salive, s’ajoutent les odeurs de sperme et de sécrétions vaginales. Lorsque ces fluides se rencontrent, ils produisent une odeur particulière qui est à l’origine de ce parfum merveilleux qui embaume la pièce après une bonne partie de jambes en l’air.

9. Ça sent quoi l’odeur de la mort ?

On vous en parlait un peu dans les trucs à savoir sur les médecins légistes mais d’après des professionnels du milieu, le corps aurait une odeur de viande froide les premières heures après la mort, puis une odeur proche d’un fromage fort comme le Maroilles les jours suivants. Au moment de la décomposition, le corps aurait ensuite une odeur de beurre rance. Bon petit-dej.

Related posts

Leave a Comment

WayOut CM uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More