CONSEILS ET ASTUCES TOP10

Top 20 des trucs normaux dans une petite ville, mais chelous dans une grande ville

Top 20 des trucs normaux dans une petite ville, mais chelous dans une grande ville


Si tu habites dans un village de France, tu t’es déjà rendu compte qu’il s’y passe des trucs qu’on ne voit jamais dans les grandes villes. À l’inverse, on est souvent témoin de comportements snobs, voire complètement débiles, quand on vit en ville. On a beau tous vivre dans le pays de la baguette, on n’a vraiment pas le même quotidien et c’est pour ça qu’on reconnait les Parisiens de loin quand ils sont en vacances.

1. Dire bonjour en entrant dans un supermarché

À la campagne ou dans une petite ville, les gens disent bonjour aux autres clients quand ils entrent dans une boutique et je trouve que c’est la moindre des choses. Parfois, ils disent même bonjour à tous les employés du supermarché. Si tu fais ça dans une grande ville, les gens vont te regarder bizarrement.

2. Ne pas fermer sa voiture à clé

C’est un luxe de campagne de pouvoir se garer sans verrouiller sa voiture, même si c’est pour acheter du pain ou déposer son gamin à l’école. Pour les gens qui ont toujours vécu en ville, ça semble complètement inconscient.

3. Taper la discute au gérant du tabac-PMU

Quand on vit dans un village ou une petite ville, on voit souvent des gens discuter de la pluie et du beau temps avec Michel du PMU. Quand on passe le permis à la campagne, le moniteur se permet même de faire ça alors que tu attends dans la voiture et tout le monde trouve ça normal. En ville, c’est déjà pas mal si le buraliste te dit bonjour.

4. Connaître tous ses voisins

Dans une excellente série de TF1, on entend souvent la phrase « Connaissez-vous vraiment vos voisins ? » et quand on habite en ville, la réponse est « Non, encore heureux ». Les gens qui habitent dans une maison connaissent leurs voisins et bien souvent, ça les emmerde. Ça s’engueule pour une place de parking, ça appelle les flics quand un ado fait une soirée et ça se dit gentiment bonjour dans la rue avec un sourire forcé.

5. Faire la bise au maire

S’il y a bien un truc que j’ai du mal à comprendre dans les villages, c’est cette admiration que les habitants ont pour le maire. Parfois, le maire entre dans un café et dit bonjour à tous les clients en leur serrant la main ou même en faisant la bise. J’imagine la gueule d’Hidalgo à Paris si les gens essayaient de lui taper la bise dans la rue.

6. Discuter au milieu des allées du supermarché

Dans les grandes villes, les gens sont toujours pressés. C’est le cas dans le métro, dans la rue et même dans les supermarchés. Alors forcément, si quelqu’un bloque le rayon, il va avoir droit à un « PARDON ! » exaspéré avec un soupir d’agacement. Dans les petites villes, les gens sont toujours content de croiser des vieilles connaissances dans les rayons et de discuter pendant 10 minutes devant les yaourts. « Dis bonjour Timothée, c’est un ami d’enfance de papa ! »

7. Reconnaître les voitures garées

Il y a des gens qui reconnaissent les voitures de leurs potes quand elles sont garées dans la rue en se disant « Oh tiens, c’est la Laguna de Stéphane ! ». Quand ils habitent dans des petites villes, ce sont des gens avec un bon sens de l’observation. Quand ils habitent dans des grandes villes, ce sont des tarés qui traquent leurs potes toute la journée.

8. Apprendre des potins sur un boucher ou une institutrice

Imagine une seconde habiter à Marseille ou à Lyon, entrer dans une boutique au hasard et entendre un client dire « Vous savez pas la dernière ? Le fils du boulanger de la rue d’à côté va divorcer ». Ce serait chelou, on est d’accord. Alors pourquoi c’est normal d’entendre ce genre de potins dans les petites villes ? Non, Monique, je n’ai pas envie de connaître la vie privée de gens que je connais à peine.

9. Avoir des collègues qui connaissent bien ta famille

L’avantage d’habiter dans une grande ville, c’est de pouvoir aisément séparer sa vie professionnelle de sa vie personnelle. Ta famille et tes amis ne connaissent pas tes collègues et inversement, c’est plutôt logique. Dans une petite ville, c’est tout l’inverse : ton employeur te demande des nouvelles de tes parents, ton collègue sort avec ta meilleure pote et tout le monde était au courant avant toi quand ton frère s’est fait larguer.

10. Dire “Ah ouais je vois qui c’est, j’ai déjà couché avec lui”

Si un(e) de tes potes te répond ça alors que tu lui montres une photo de quelqu’un que tu as rencontré sur Tinder, c’est que tu habites forcément dans une toute petite ville. Sinon, c’est vraiment très bizarre.

11. Passer la journée dans un skatepark sans faire de skate

Quand on habite dans une petite ville et qu’on a 14 ans dans les années 90-2000, il n’y a pas grand chose à faire après les cours. Alors, comme tout ado rebelle qui se respecte, on va se poser au skatepark avec ses potes parce que c’est le seul endroit un peu cool où aller. Dans les grandes villes, un skatepark est un lieu pris d’assaut par les riders et tu as intérêt à dégager vite fait si tu n’es là que pour gêner.

12. Fêter le nouvel an dans une salle des fêtes louée pour l’occasion

La soirée en salle des fêtes est un événement typique de la vie de campagnard. Quand on y réfléchit, c’est étrange parce que plus la ville est petite, plus les maisons sont grandes. Pourquoi louer une salle alors qu’on peut faire une soirée sympa chez soi ?

13. Rester bloqué 20 minutes derrière un tracteur sur la route

Si tu restes bloqué sur une route de campagne derrière un tracteur, tu prends ton mal en patience en attendant une ligne discontinue. Si tu restes bloqué sur les Champs Elysées derrière un tracteur, il est peut-être temps d’appeler les flics.

14. Acheter une maison avant 25 ans

En France, le rythme de vie est très très différent en fonction de l’endroit où tu vis. Souvent, les jeunes de petites villes se marient très jeunes, font des enfants très jeunes, prennent un crédit très jeune et achètent une maison et deux voitures. Dans les grandes villes, les jeunes du même âge vivent souvent dans 25m2, font une deuxième licence et hésitent à adopter un chat.

15. Croiser des chiens qui se baladent librement

Les Parisiens en vacances sont souvent étonnés de voir des chiens en liberté dans les petits villages de campagne ou de montagne. En fait, ils habitent souvent tout près et vaquent à leurs occupations de chien.

16. Offrir de la bouffe qu’on a en trop chez soi

Ça vous est déjà arrivé d’aller voir des voisins ou des potes et de dire « Ah tiens, je t’ai apporté des pommes / du gratin / du tiramisu parce que j’en ai fait trop ? ». Oui ? C’est probablement parce que tu vis dans une petite ville. Dans les grandes villes, c’est rare de se voir offrir de la bouffe, on préfère payer super cher pour des plats à emporter.

17. Savoir où tout le monde habite et comment y aller sans connaître l’adresse

Quand j’habitais dans une toute petite ville, je savais où habitaient tous mes amis et je pouvais y aller en voiture ou à vélo sans problème mais j’aurais été bien incapable de donner leur adresse. Depuis que j’habite à Paris, c’est l’inverse. Je connais l’adresse des gens et je vérifie le meilleur itinéraire sur maps à chaque fois que j’y vais.

18. Un bar où la moitié des clients a 16 ans et l’autre moitié a 65 ans

Dans les grandes villes, il y a beaucoup beaucoup de choix en terme de bars. Tu veux un bar bobo ? Un bar étudiant pas cher ? Un bar PMU ? Un bar karaoké ? Un bar dansant ? Il y a tout ce qu’il faut. Dans les petites villes, on va au bar du coin où se retrouve trois fois par semaine toute la population de 7 à 77 ans .

19. Partir de chez ses parents à 18 ans

Quand on a grandi à la campagne et qu’on veut faire des études ou trouver du travail, on n’a pas trop le choix : il faut partir. Au contraire, les gens qui grandissent en ville restent bien souvent chez leurs parents jusqu’à la fin de leurs études. Et ils attendent d’avoir envie de partir en week-end à la campagne pour passer leur permis.

20. Parler aux sans-abris dans la rue

Ça n’arrive pas souvent dans les grandes villes malheureusement… (oui ça dénonce)

Related posts

Leave a Comment

WayOut CM uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More