CONSEILS ET ASTUCES TOP10

Top 20 des publicités que les stars voudraient oublier, mais pas nous

Top 20 des publicités que les stars voudraient oublier, mais pas nous


L’anonymat, sur Internet comme ailleurs, c’est un vrai problème. Prenons par exemple ces jeunes, inconscients des conséquences de leurs actes, qui acceptent de tourner dans n’importe quelle pub pour quelques billets sans mesurer que ce contrat, anodin tant qu’ils sont inconnus du grand public, les suivra toute leur vie, même après la consécration et la célébrité. Internet n’oublie rien, et surtout pas les visages de bambins des acteurs reconnus ayant gagné leurs premiers salaires en vendant des conneries. La preuve :

1. Brad Pitt pour Pringles (1989)

Pour ceux qui pensent que Brad Pitt ne vieillit pas, voila une vidéo rassurante : à la fin des années 1980, quand la jeunesse semblait vivre dans une pub Hollywood Chewing Gum, tout le monde avait l’air con. Brad aussi avec un air benêt qu’il a su gommer par la suite.

2. Leonardo di Caprio pour le fromage Kraft (1991)

Depuis quelques années, Leo joue tout le temps de la même façon. Pourtant, on sait depuis Gilbert Grape que c’est un super acteur, mais à force de traîner avec Scorcese, il a fait oublier l’ampleur de sa palette de jeu. Petit rappel avec cette pub, dans laquelle le jeune comédien donne tout.

3. Jack Black pour Pitfall sur Atari 2600 (1982)

Jack Black en a toujours fait trop, ça se vérifie avec ce spot de 1982 qui survend le jeu Pitfall sur Atari. mais c’est aussi pour ça qu’on l’aime.

4. Keanu Reeves pour Kellogg’s (1987)

C’est le problème de Keanu, il ne sait pas dire non. Du coup, quand on cherchera un moment dans la carrière de l’acteur où il a été expressif, on se souviendra sûrement de cet instant où il avale goulûment une cuillerée de cornflakes, ce petit déjeuner plein de volupté et, disons-le, de sensualité, valait bien un Oscar.

5. Kyan Khojandi pour Norauto

Ce spot a bien tourné depuis la consécration de Bref, mais on le redécouvre avec bonheur à chaque fois. On découvre ainsi que les « professionnels » qui nous conseille chez Norauto, Carglass et compagnie, ce sont en fait des comédiens! Ces boites ont-elles à ce point honte de leurs salariés pour demander à un acteur d’avoir l’air mal à l’aise devant la caméra, histoire de renforcer l’illusion. Maintenant que Kyan s’est fait un nom, on le sait, Norauto nous a menti tout ce temps.

6. Patrick Bruel pour Topset

Patrick Bruel n’était pas fait pour une carrière en France, pays où l’on a du mal à prendre au sérieux les gens qui font trop de trucs. Comédien installé, chanteur à succès, compositeur prisé, champion de poker et donc, vendeur de barres de céréales. Faire autant de métiers sans être contesté, il n’y a que Jackie Chan qui l’avait fait jusqu’ici. Et Bernard Tapie, un peu, aussi.

7. Bryan Cranston pour Preparation H

Si l’acteur de Breaking Bad a l’air à son aise pour évoquer les problèmes d’hémorroïdes, il ne faut pas oublier qu’il était un George Clooney avant l’heure, vantant les vertus d’un bon café Coffe Mate, what else?

8. Aaron Paul pour Juicy Fruit

Maintenant que vous vous êtes enfilé l’intégralité de Breaking Bad, pas sûr que vous donneriez du Juicy Fruit à vos gamins en voyant la gueule d’Aaron Paul face à une cuillère qu’il aurait tôt fait de cuire au Zippo.

9. Morgan Freeman pour les cigarettes Black

Avant de ressembler à Nelson Mandela, Morgan Freeman ressemblait à Jimi Hendrix et vendait des clopes noires, pour fumer comme un militant. Dites non aux clopes blanches, Stay black, stay strong!

10. Sarah Michelle Gellar pour Burger King

La preuve que Burger King ne fait pas trop grossir, ou que les égéries de la chaine ne mangent pas vraiment les produits pour lesquels ils font de la pub, c’est la taille fine de Sarah Michelle Gellar, toujours en pleine forme pour déglinguer des vampires après moult Whoopers dans le cornet.

11. Gad Elmaleh pour LCL (2014)

On croyait avoir touché le fond avec Patrick Bosso et Point S. Mais on peut toujours creuser un peu plus visiblement…

12. Patrick Dewaere pour Flodor (1973)

C’est officiel, on peut donc vendre des chips avec une moustache.

13. Patrick Bruel (encore lui) pour la Collective de la photo (1982)

Patrick, 23 ans mais l’air d’en avoir 14, est heureux en ménage et fait des blagounettes à sa femme. Une fiction donc.

14. Clémentine Célarié pour Baucknetcht (1984)

« J’ai deux amours, mon mari et Baucknetcht ». La Joséphine Baker du pauvre.

15. Virginie Ledoyen pour les Raviolis Buitoni (1987)

Déjà startlette en CP. On ne se refait pas.

16. Carla Bruni pour Philips (1989)

On peut être équilibré et parler à son lave-linge. Et aussi se déshabiller s’il nous le demande.

17. Vanessa Demouy pour Flodor (1990)

Assurément le début d’une grande carrière.

18. Barbara Schultz et Ludivine Sagnier – Eau précieuse (1991)

On aura au moins appris que Ludivine Sagnier avait des problèmes de peau. Un mythe s’écroule.

19. Laurent Deutsch pour Yop (1997)

Les années Yop nous ont fait beaucoup de mal.

20. Max Boublil pour Crunch (1999)

Être acteur, c’est un métier et Max Boublil nous le montre tous les jours.

21. (Bonus) Arielle Dombasle pour Email Diamant (1998)

Alors ok, c’est pas sa première pub, mais on serait heureux d’entendre Arielle Dombasle nous expliquer ce qu’est un « réflecteur naturel » dans le dentifrice.

Related posts

Leave a Comment

WayOut CM uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More