CONSEILS ET ASTUCES TOP10

Top 10 des trucs qu’on trouvait ridicules au début et qu’on a tous aujourd’hui

Top 10 des trucs qu’on trouvait ridicules au début et qu’on a tous aujourd’hui


La nouveauté peut faire peur. Ou alors, elle peut parfois avoir l’air très con. C’est souvent ce qui arrive quand de nouvelles inventions débarquent dans nos vies. Pas habitués, on a tendance à les trouver absurdes et à se dire : « Moi vivant, jamais j’utiliserai ce truc ». Et puis finalement, avec le temps, on s’habitue et on finit par faire comme tout le monde. Est-ce qu’on est con ? Mais non, pas du tout. Bon, peut-être un peu, parfois, mais c’est pas grave.

1. Les AirPods

Quand Apple a sorti ses écouteurs sans fil en 2016, on s’est demandé quel genre de pigeon pourrait avoir envie de posséder des écouteurs sans fil qu’il risquerait de paumer à tout moment. En plus, esthétiquement parlant, on trouvait ça pas bien jojo. Ben ça ne nous empêche pas aujourd’hui d’être des millions à avoir des AirPods (ou leurs équivalents) et on ne regrette plus du tout ces heures perdues à démêler des nœuds de fils d’écouteurs.

2. Des téléphones avec des appareils photos

Rappelez-vous, quand les smartphones ont commencé la surenchère avec des capteurs photo de plus en plus gros et des objectifs de plus en plus évolués. Il ne se passait pas un jour sans qu’on entende quelqu’un balancer du : « Et après ils vont faire quoi les téléphones ? Ils vont faire le café ? » Ben non, ils font toujours pas de café, mais on est bien content de ne plus avoir à trimballer des gros appareils photos réflex quand on part en vacances.

3. Les ebooks

« Ah non moi désolé j’aime trop le livre en tant qu’objet, la sensation du papier, son odeur… » On l’a tous entendu celui-là. Ça veut pas dire que c’est faux, mais beaucoup parmi ceux qui avaient ce discours ont fini par craquer pour un ebook quand ils ont vu que ça prenait quand même vachement moins de place dans la poche que toute la collection de la Pléiade.

4. Les applis de rencontre

Quand Tinder a débarqué, on avait tous une sale image des applis de rencontre. Pour nous, c’était soit pour les vieux, soit pour les gens chelous. Et ceux qui avaient un compte n’osaient même pas en parler à leur entourage par peur de se faire juger. Aujourd’hui on est tous passé par les applis au moins une fois et c’est devenu totalement normal de sortir son tel en soirée pour montrer à nos potes les gens avec qui on a matché. En même temps, y’a rien de ridicule à vouloir faire des rencontres.

5. Les grosses cigarettes électroniques

Passer d’une clope toute fine à un gros pavé qui tient à peine dans la poche, pour beaucoup ça paraissait complètement con. Pourtant, niveau autonomie et puissance pour reproduire la sensation de fumer une cigarette, il faut quand même un engin assez imposant. Du coup, pas mal de gens on succombé aux bonnes grosses clopes électroniques, et ça ne choque plus grand monde. Et puis ça peut toujours servir pour assommer un agresseur dans la rue.

6. Payer pour voir des films et des séries

Sans déconner, quand Netflix a débarqué avec sa plateforme, on était plus que sceptique : pourquoi payer un abonnement mensuel pour mater des vidéos qu’on peut télécharger gratuitement sur internet ? Oui mais voilà, les plateformes de streaming sont tellement bien foutues qu’on est prêt à lâcher de la thune pour plus de confort. En plus ça évite de se planter en téléchargeant Narcos en version japonais sous-titré araméen.

7. Le sans contact sur les cartes bancaires

Les débuts du sans contact ont été accompagnés de ce questionnement existentiel : « Et si on me vole ma carte, on peut voler tout mon fric alors ? » L’expérience nous a finalement montré que non, ou que les banques remboursaient rapidement le fric perdu qui, de toute façon, ne dépasse jamais un certain palier. Et puis c’est quand même vachement pratique, surtout pour ne pas toucher les touches dégueu des terminaux de paiement. Oui, elles sont dégueu ces touches.

8. Les téléphones portables sans clavier

Les premiers écrans tactiles, c’était quand même bien de la daube, du coup on n’imaginait pas un jour délaisser nos bons vieux claviers physiques pour passer au tout tactile. Mais la technologie est formidable et a transformé ces écrans tout pourris en claviers tactiles hyper-sensibles qui nous permettent de taper des messages encore plus rapidement qu’à l’époque du T9. Qui retournerait aux vieux claviers aujourd’hui ? Hein ? Qui ?

9. Un compte Insta

« Mais quel est l’intérêt d’un site pour poster des photos alors qu’on peut déjà les mettre sur Facebook ? » Ça, c’est ce qu’on se disait vers 2011. En 2020, les seules personnes qui mettent encore leurs photos sur Facebook sont des aliens.

10. Les assistants vocaux

Bon d’accord, là c’est un peu moins évident parce qu’on est encore pas mal à trouver ça un peu con. Un assistant vocal, type Google Home ou Alexa, on peut quand même facilement s’en passer. N’empêche que le truc a trouvé son public et que demander à Google d’éteindre tes lumières sans bouger de ton canap’, ça a un côté assez stylé. Mais le style a ses limites et aujourd’hui les assistants vocaux font quand même inventions un peu démodées.

Related posts

Leave a Comment

WayOut CM uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More