CONSEILS ET ASTUCES TOP10

Top 10 des réponses aux questions qu’on se pose sur les Anonymous

Top 10 des réponses aux questions qu’on se pose sur les Anonymous


On vous avait déjà parlé des histoires de hackers les plus incroyables et des plus gros hacks de l’histoire, mais aujourd’hui on a décidé de s’attarder sur le groupe d’hacktivistes le plus célèbre du monde, pour démystifier un peu tout ça et en apprendre un peu plus sur eux, enfin dans la mesure du possible, parce que les Anonymous sont un peu mystérieux, vous l’aurez déjà compris.

1. Déjà c’est quoi des hacktivistes ?

Les cyberactivistes ou hacktivistes (savant jeu de mot entre hacker et activiste) sont des pirates informatiques qui oeuvrent pour leurs convictions en utilisant leurs talents informatiques. Ils peuvent intervenir pour militer sur des sujets sociaux, politiques, religieux ou criminels et font généralement partie des hackers les plus redoutables pour une raison bien particulière : ils ne font pas cela pour l’argent ou pour passer le temps, mais bien par conviction, on ne peut pas les acheter, et évidemment les Anonymous en font partie.

2. Pourquoi ce nom ?

Si le nom veut dire anonyme, il est intéressant de savoir pourquoi il est utilisé pour ce groupe. Tout vient d’un forum sur le site de partage d’images 4chan en 2003 où les gens qui postent des réponses sans avoir de compte sont automatiquement affublés du pseudo « Anonymous ». De là les utilisateurs ont créé un mème en blaguant sur le fait que tous les comptes « Anonymous » pourraient en fait appartenir à la même personne et cette blague a commencé à gonfler sur ce site et a rapidement pris de l’ampleur.

3. Ça existe depuis quand ?

Si le nom Anonymous a été créé en 2003 sur le forum 4chan, il a fallu attendre 2006 pour que le nom Anonymous soit cité une nouvelle fois dans les « Rules of internet » par les utilisateurs du site. Jusqu’ici Anonymous n’a encore rien fait de concret et c’est finalement deux ans plus tard en 2008 que la première opération d’envergure signée par Anonymous a eu lieu : le « projet Chanology ».

4. Combien il y a de personnes dans le mouvement ?

Le mouvement Anonymous est nébuleux et ne permet pas de savoir qui fait réellement partie des membres actifs, il est même impossible de savoir si ce sont les mêmes personnes qui ont réalisé les différentes opérations. C’est d’ailleurs l’une des principales forces des Anonymous : puisqu’on ne sait pas combien il y a de membres le mouvement est de fait impossible à arrêter.

5. Est-ce qu’ils ont un chef ?

Le mouvement Anonymous se veut affranchi de tous système de hiérarchie et n’est même pas considéré comme une organisation ou un groupe. Il est complètement décentralisé, ses membres peuvent très bien venir des quatre coins du monde et ils ne répondent pas à un leader. Le journaliste américain Chris Lander a décrit le mouvement comme celui d’un vol d’oiseau : ils voyagent dans la même direction mais peuvent quitter le groupe à tout moment pour en prendre une autre.

6. Pourquoi le masque de “V pour Vendetta” est devenu leur symbole ?

Le comics « V pour Vendetta » qui a inspiré le film éponyme représente l’un de ses personnages principaux nommé « V » avec un masque de Guy Fawkes, l’une des personnes impliquées dans l’épisode historique britannique de la conspiration des poudres. Mais ce n’est pas tout à fait du film ou du comics que vient l’utilisation de ce masque comme symbole, il s’agit une fois de plus d’un mème apparu sur le forum 4chan peu de temps après l’utilisation du nom Anonymous.

Ce mème est celui de « Epic Fail Guy » qui est à la base un personnage dessiné en bâton qui rate tout ce qu’il fait et apparait dans plusieurs mèmes rigolos. Dans l’un de ces dessins, il trouve un masque de Guy Fawkes et le porte, c’est précisément à cet instant que le masque est devenu l’un des symboles des Anonymous.

7. Quelles sont leurs revendications ?

Comme vous avez probablement commencé à le comprendre, Anonymous est un mouvement désarticulé d’un nombre inconnu de personnes, et s’il est difficile de dire de combien de gens on parle, il est évidemment tout aussi difficile d’en dessiner des revendications concrètes. Ceci étant dit, une idéologie se dégage en regardant les mouvements qu’ils ont soutenu (« Wikileaks », « Black Lives Matter » ou « Occupy Wall Street ») et la majeure partie de leurs opérations. On peut voir qu’ils militent principalement pour un internet libre et non policé et pour la liberté d’expression de manière générale.

8. C’est quoi le “projet Chanology” ?

En 2008, suite au partage d’une vidéo de Tom Cruise qui vante les mérites de l’église de Scientologie, des utilisateurs d’un blog reçoivent une ordonnance de cessation de la part des scientologues. L’affaire passe par de nombreux forums et les scientologues deviennent instantanément la première cible des Anonymous qui les accusent de censure.

Le projet Chanology est lancé avec d’une part de nombreuses manifestations, des appels téléphoniques pour surcharger leurs plateformes et des vidéos virales qui pointent du doigt leur censure. Mais c’est ce qui se passe sur internet qui est plus important et concerne réellement le hacktivisme : plusieurs hackers font planter le site de l’église de scientologie avec des attaques DDoS coordonnées.

9. C’est quoi les attaques DDoS (et les autres attaques utilisées par Anonymous) ?

Les attaques DDoS sont les principales attaques utilisées par Anonymous. En gros elles consistent à envoyer un nombre de requête extrêmement important sur un serveur pour le faire saturer et donc faire cesser de fonctionner un site. C’est comme lorsqu’un site met en vente des places de concert et que le trop grand nombre de connections vous empêche de vous connecter et que vous arrivez sur une page blanche.

En dehors de ce type d’attaque très connu les Anonymous fonctionnent de différentes manières, ils peuvent paralyser temporairement un service de cette façon mais également fermer complètement un site ou exposer ses activités aux yeux de tous.

10. Qu’est-ce qu’ils ont réalisé ?

Historiquement, les Anonymous ont participé a plusieurs opérations dont les plus importantes sont les suivantes :

– Le Printemps Arabe : ils ont aidé les blogueurs et journalistes à contourner la censure pendant la révolution Tunisienne pour rendre compte de la situation sur le territoire.

– Le projet Blackout : pour contester les lois PIPA et SOPA qui doivent laisser aux gouvernements plus de libertés pour lutter contre le piratage et pour protester contre la fermeture du site Megaupload, les Anonymous font tomber les sites du FBI et même de l’Élysée en 2012.

– Le combat du djihadisme : Après les attentats de Charlie Hebdo, plusieurs membres d’Anonymous ont travaillé pour fermer des sites djihadistes, effacer des vidéos, signaler des comptes twitter et supprimer des forums. Le problème c’est que les autorités ont dénoncé cette action comme contreproductive avec leur enquête en parallèle, et que d’autre part de nombreux comptes twitter signalés n’étaient pas réellement ceux de djihadistes.

Related posts

Leave a Comment

WayOut CM uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More