CONSEILS ET ASTUCES TOP10

Top 10 des mauvais conseils de survie à ne pas écouter

Top 10 des mauvais conseils de survie à ne pas écouter


Une chose qui t’aidera à survivre dans la vie, c’est de connaître plein de bonnes astuces de survie. Jusque-là, c’est assez cohérent. Mais la petite complication, c’est que parmi tous les conseils de survie qu’on te donne depuis ta naissance, il y en a de très mauvais. Ils viennent soit de mensonges du cinéma, soit d’infos déformées par les médias, soit de ton frère qui veut secrètement que tu décèdes pour hériter seul de la fortune de vos parents, et ils sont tous très dangereux pour toi. On s’occupe d’en démonter quelques uns pour t’accorder quelques années de plus en ce bas monde.

1. “Tu peux boire ton urine”

C’est un des grands mythes de la survie, largement relayé par des mecs comme Bear Grylls à la télé, mais il s’agit avant tout d’un mauvais conseil. L’urine est le moyen par lequel ton corps élimine les déchets, donc la boire forcera ton corps à éliminer à nouveau ces déchets en plus de ceux que tu avais encore en toi. Boire ta pisse ne t’aidera pas vraiment à aller mieux. À la limite, si elle est encore claire, ça va, mais si tu es déjà déshydraté et que ton urine est sombre, oublie. Cherche plutôt une autre source d’eau.

2. “Rationne ton eau”

C’est probablement la plus grosse erreur qu’on puisse faire en survie. En milieu hostile, la déshydratation est hyper rapide, et la vraie bonne règle c’est de boire quand on a soif. Un apport régulier en eau aide à te maintenir en vie et à garder tes esprits le temps qu’on vienne te secourir. Au contraire, trop de privation peut entraîner la mort plus vite que tu ne le penses. Et personne n’a envie de mourir comme un con avec une gourde à moitié remplie dans son sac.

3. “En cas de morsure de serpent, il faut savoir quelle espèce t’a mordu”

On conseille parfois aux gens de chercher à savoir quel type de serpent les a mordus pour qu’on les soigne plus facilement à l’hôpital. C’est un mauvais conseil. Vaut mieux que tu appelles les secours au plus vite plutôt que de perdre du temps à identifier le coupable. Le personnel de santé saura quoi faire et aura les anti-venins à dispo pour te soigner. Et bien sûr, même si ça semble logique pour beaucoup, il ne faut pas du tout essayer d’attraper le serpent en question, c’est inutile et dangereux. Après, peut-être que tu aimes le danger, et peut-être que tu veux abréger ton existence, mais au moins maintenant tu sais à quoi t’en tenir.

4. “Suce une morsure de serpent pour aspirer le venin”

Ça aussi, c’est un énorme mythe. Parce que d’accord, on pourrait trouver logique de vouloir aspirer le venin au plus vite, mais sucer la plaie est une très mauvaise idée. C’est doublement une mauvaise idée, même. Ça peut causer une surinfection de la plaie de la victime et aussi envenimer celui qui suce via ses muqueuses de la bouche. En gros, ça fait plus de mal que de bien. Le plus sûr, c’est d’immobiliser la victime au maximum en attendant les secours pour éviter de trop répandre le venin. Un conseil assez facile à mettre en pratique finalement.

5. “Si tu échoues sur une île déserte, enfuis-toi”

En réalité, c’est tout le contraire. Il est beaucoup plus simple de retrouver quelqu’un sur une île déserte qu’un pauvre gars paumé en pleine mer sur son radeau. Et des ressources pour survivre, il y en a beaucoup plus sur terre que sur mer. T’auras donc plus de chances à jouer les Robinson Crusoé plutôt qu’à tenter la grande traversée avec ton petit ballon de volley.

6. “Si tu te perds en forêt, va chercher de l’aide”

NE FAIS PAS ÇA GRAND FOU. Bon, en fait, ça dépend du type de forêt. Si c’est une petite forêt, tu peux avancer tout droit pendant un bon moment et tu finiras par retrouver la civilisation, mais si tu te paumes dans une grande forêt, là il vaut mieux rester sur place. Plus tu bouges, plus il devient compliqué pour les secours de te retrouver. Prépare-toi plutôt un abri au cas où tu devrais passer la nuit sur place. Oui, on sait, ça fait peur, mais c’est comme ça.

7. “Dans le désert, tu peux boire l’eau des cactus”

Si tu te retrouves au milieu du désert et que tu cherches à économiser tes réserves d’eau, tu peux être tenté de te tourner vers les cactus comme on le voit dans les cartoons. Après tout, de l’eau coule en eux, donc l’idée paraît plutôt bonne. Le seul souci, c’est que la plupart des cactus sur lesquels tu tomberas sont toxiques. Ils vont te filer des maux de tête, des nausées, et, pire, une bonne diarrhée qui accélérera ta déshydratation. Donc, à moins d’être bien calé en botanique, tiens t’en à ta gourde et aux autres conseils de survie du désert.

8. “La mousse pousse toujours du côté Nord des arbres”

C’est une des premières astuces qu’on entend quand on se prépare à partir en forêt, mais il ne faut vraiment pas la prendre au pied de la lettre. La mousse pousse à l’abri de la lumière du Soleil, donc elle peut en effet se trouver plus facilement côté Nord dans les forêts de l’hémisphère Nord, mais dans les forêts denses elle se développe bien souvent tout autour des arbres. Et dans l’hémisphère Sud, la mousse poussera davantage côté Sud. Bref, si tu t’appuies un peu trop sur cette règle, tu risques surtout de te paumer. Emporte plutôt une boussole avec toi en fait.

9. “Faut pas avoir peur des ours, il suffit de leur faire face, de lever les bras et de faire du bruit”

Ce conseil est valable uniquement pour les ours noirs, qui sont plutôt peureux. Il l’est beaucoup moins pour les ours bruns et autres grizzlis qui sont moins craintifs, donc plus susceptibles de te dézinguer, et ce même si tu gesticules devant eux en criant de ta plus belle voix. Le vrai bon conseil est donc de ne pas les approcher si tu les vois au loin, de reculer très lentement tout en parlant doucement s’ils sont face à toi, et de faire le mort au sol si par malheur ils venaient à t’attaquer.

Enfin, si tu vois un ours polaire, reste très loin de lui parce qu’il aime beaucoup la viande. Et si t’as VRAIMENT pas de bol et qu’il s’intéresse à toi, reste groupé avec tes copains, fais beaucoup de bruit et ne te mets surtout pas à courir. Prie très fort aussi.

10. “Il faut frapper le plus gros gars de la prison dès le premier jour pour prouver que t’es un dur”

C’est le meilleur moyen de te retrouver à l’hosto dès le début de ta peine et de vivre un enfer durant les mois suivants. Pour survivre en prison, il vaut mieux se comporter normalement et suivre les règles. Tout « simplement » (avec des gros guillemets quand même).

Related posts

Leave a Comment

WayOut CM uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More