CONSEILS ET ASTUCES TOP10

Top 10 des gros mensonges qui ont quand même bien foutu la merde, on s’en souvient encore

Top 10 des gros mensonges qui ont quand même bien foutu la merde, on s’en souvient encore


On vous a déjà parlé des plus gros mensonges de l’histoire, des mensonges qui sont dans tous les livres d’histoire (pas la même chose) et des menteurs qui ont le mieux réussi, mais finalement on a omis de vous parler de deux choses : la fois où j’ai menti à un professeur pour rater un cours de sport au lycée parce que j’étais ivre et les gros mensonges qui ont vraiment foutu la merde. Et navré de vous décevoir, l’histoire de mon cours de volley sous l’emprise de l’alcool ne sera pas le sujet retenu pour ce top.

1. Saddam Hussein et la bombe nucléaire, le mensonge qui a lancé la Guerre en Irak de 2002

« Il n’y a aucun doute sur le fait que Saddam Hussein possède des armes de destruction massive » déclarait Colin Powell en 2002 avant de faire la liste des armes de destruction massives que possédaient les Irakiens. Sauf qu’il n’y avait aucune preuve de l’existence de ces armes, et Powell l’a lui même reconnu par la suite, déclarant qu’il avait tout bonnement menti pour lancer la guerre en Irak à la suite des attentats du 11 septembre.

2. Andrew Wakefield : le gars qui a déclaré que les vaccins rendaient autistes

Aujourd’hui encore certaines personnes pensent que le courant anti vaccin a été en partie créé par cet homme qui a produit une étude scientifique complètement fausse en 1998 qui déclarait que plusieurs vaccins pour enfant étaient responsables de l’autisme. Bon, le monsieur a été radié de l’ordre des médecins et continue de clamer depuis lors qu’il a raison et qu’on nous ment.

3. Le mensonge de l’industrie du tabac

« La cigarette ne créé pas plus de dépendance que le café, le thé ou les twinkies », voilà encore ce qu’on pouvait entendre de la bouche du PDG des cigarettes Reynolds en 1994. Déjà que pendant des années on avait dit aux gens que fumer n’était pas mauvais pour la santé, ce qui fait que les femmes enceintes et certains enfants fumaient, il fallait encore mentir sur l’accoutumance qu’elle provoquait. Heureusement on a fait du chemin depuis avec l’apparition des « Fumer tue » sur tous les paquets.

4. Le scandale de Madoff et la pyramide de Ponzi

Bernie Madoff, qu’on ne présente plus, a réussi à entuber un bon paquet de monde grâce à l’un des systèmes d’arnaque les plus connus, celui de la pyramide de Ponzi que je vous propose de découvrir dans le top que je viens de mettre dans le lien, c’était pas fait pour rien. Après les retombées de l’affaire, c’est des milliers de personnes qui se sont retrouvées ruinées sans solutions, tout ça à cause d’un bel enfoiré qui avait menti pour se faire du pognon.

5. L’affaire Dreyfus, le jugement qui est devenu un conflit social

L’affaire de départ : celle de la divulgation de documents français à l’armée allemande dont on a accusé Alfred Dreyfus est devenue à partir de 1894 une véritable affaire sociale et politique qui a divisé le pays pendant près de 12 ans. Une erreur judiciaire qui a littéralement eu un impact sur la vie en France à l’époque et qui devenait un débat interminable (pire que la robe bleue et blanche).

6. “Le pire est derrière nous”, les mots de Gorbachev peu après l’incident de Tchernobyl

Une affaire qui a marqué le monde durablement et qui, si elle n’a pas pu être empêchée, aurait au moins pu être gérée d’une meilleure manière. Les mots de Gorbachev au reste du monde peu après la catastrophe sont aujourd’hui jugés faux et on a réalisé bien tard que la situation avait été minimisée et n’était pas du tout sous contrôle. Si le sujet vous intérresse vous pouvez d’ailleurs aller voir les trucs que vous ne saviez pas sur Tchernobyl.

7. Haruko Obokata et sa percée dans la recherche sur les cellules souches

Cette biologiste japonaise a présenté en 2013 son travail de recherche sur les cellules souches en avançant qu’on pourrait en « produire » plus vite à moindre coût. Sauf que non, c’était des grosses conneries, et après des centaines de tentatives reproduites dans plusieurs laboratoires pendant plusieurs mois, Obokata a été obligée de reconnaitre qu’elle avait falsifié les résultats avant de démissionner. À cause du scandale son superviseur s’est suicidé, c’était donc vraiment, vraiment une idée de merde.

8. Les “Pentagon Papers” et la guerre du Vietnam que les États Unis ne pouvaient pas gagner

Durant les deux mandats présidentiels des présidents Johnson et Nixon, le mensonge sur la guerre du Vietnam n’a été que répété : il n’y avait pas à s’en faire, les États Unis allaient gagner. C’est en 1971 qu’un analyste américain du nom de Daniel Ellsberg a fait fuiter les « Pentagon Papers », les documents qui démontraient finalement que cette guerre n’aurait jamais du commencer et qu’elle était vouée à l’échec pour le pays, révélant au passage que le combat avait été mené secrètement au Cambodge. Ce qui a l’époque avait d’ailleurs permis au gouvernement américain de censurer les journaux du New-York Times et du Washington Post.

9. La crise des missiles de Cuba

Bon, ce top étant un poil trop sérieux j’ai décidé de vous raconter la crise des missiles de Cuba avec un dialogue léger :

John F. Kennedy – Dis donc les russes, c’est vrai que vous avez filé des missiles à Cuba ?

Andrei Gromyko (ambassadeur russe) – Ah bah non, pas du tout.

John F. Kennedy – Très bien, je n’ai aucune raison de ne pas vous faire confiance pendant cette période de conflit très tendue entre nos deux pays. Voulez vous un bon verre de coca ?

Andrei Gromyko – Oui, très volontiers.

Quelques jours passent, le président des États Unis réalise que Gromyko a menti et décide de révéler cette histoire au public. Fin.

10. Les mensonges de Nixon sur l’affaire du Watergate

Inutile de vous présenter l’affaire du Watergate, déjà parce que ça prendrait des plombes, mais aussi parce que je ne suis pas expert. Mais lorsque l’affaire a éclaté, le président américain Richard Nixon a dit et répété à plusieurs reprises qu’il n’avait aucune connaissance de sa nature. Le problème pour ce bon vieux Nixon, c’est qu’il enregistrait tout ce qui se passait dans le bureau ovale, ce qui fait que lorsqu’on lui a demandé de donner les bandes, on a tout de suite eu la preuve qu’il avait menti, ce qui a déclenché la première grosse affaire qui remettait en question la confiance du peuple américain dans son gouvernement.

Related posts

Leave a Comment

WayOut CM uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More