CAMEROUN ÉCONOMIE

Soudan : malgré l’accord entre Hamdok et la junte. mobilisation toujours aussi vive

Soudan : malgré l’accord entre Hamdok et la junte.  mobilisation toujours aussi vive


Une autre journée de mobilisation est attendue mardi prochain, 30 novembre, dans les rues du pays contre le coup d’État du 25 octobre. Les comités de résistance et diverses organisations de la société civile appellent à une nouvelle « marche des millionnaires ». Une semaine après l’accord controversé entre le Premier ministre Abdallah Hamdok et le général al-Burhan, la mobilisation dans la rue est toujours forte.

De nombreux partis politiques et l’organisation des familles des martyrs de la révolution se sont joints à l’appel à manifester. L’une des revendications essentielles des manifestants est que les responsables de la mort des 42 martyrs, depuis le coup d’État, et de plus de 200, depuis le début de la manifestation anti-Béchir, soient traduits en justice.

Lundi soir, des marches nocturnes ont eu lieu dans divers quartiers de la capitale pour appeler les habitants à descendre en masse dans la rue. Dans un communiqué commun, les comités de résistance ont rappelé que leur position est inchangée : pas de négociation, pas de partenariat, pas de concessions avec la junte militaire.

Ils pensent que le Premier ministre Abdallah Hamdok a rejoint le camp du coup d’État en signant un accord controversé avec le général Abdel Fattah al-Burhan le 21 novembre. Conformément aux termes de cet accord, les libérations de prisonniers politiques se sont poursuivies au cours de la semaine écoulée. Certains parlent d’arrestations violentes et affirment avoir été battus et humiliés en détention.

Omar el-Digair, leader du Parti soudanais du Congrès, qui vient d’être libéré, a vivement critiqué Abdallah Hamdok.  » Il est descendu des épaules des personnes qui l’ont porté pour monter dans un char de l’armée », a-t-il déclaré. Pour l’opposition, le retour du premier ministre à son poste légitime le coup d’État et donne un chèque en blanc aux généraux.

Abdallah Hamdok, de son côté, s’est une nouvelle fois défendu à la télévision soudanaise d’avoir empêché le pays, déjà au bord du gouffre, de sombrer dans le chaos comme d’autres pays de la région. Les comités de résistance ne semblent pas l’entendre ainsi. A Khartoum, les cortèges se dirigent vers le palais présidentiel mardi après-midi.

.

#Soudan #malgré #laccord #entre #Hamdok #junte #mobilisation #toujours #aussi #vive

The post Soudan : malgré l’accord entre Hamdok et la junte. mobilisation toujours aussi vive appeared first on Cameroon Magazine.

Related posts

Leave a Comment

WayOut CM uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More