CAMEROUN ÉCONOMIE

Sénégal : le cadre unitaire de l’islam préoccupé par les tensions à l’approche des élections locales

Sénégal : le cadre unitaire de l’islam préoccupé par les tensions à l’approche des élections locales


Au Sénégal, le Cadre unitaire de l’Islam, qui représente la principale confrérie musulmane du pays, met en garde contre le risque d’escalade de la violence à l’approche des élections locales du 23 janvier. Décrit dans un contexte comme  » inflammable « les représentants religieux appellent tous les acteurs » Se remettre les idées en place ».

Avec notre correspondant à Dakar, Charlotte Idraci

Dans un communiqué daté du lundi 15 novembre, l’association a fait part de son inquiétude face au climat politique tendu de ces dernières semaines, qui a fait écho aux émeutes meurtrières de mars. Une déclaration qui vient quelques jours plus tard incidents à Dakar mercredi dernier, jour de la convocation devant le tribunal de l’opposant et candidat à la mairie de la capitale, Barthélémy Dias. Mais malgré les appels au calme des chefs religieux pendant les émeutes de mars, la tension reste » latent » regrette Cheikh Ahmed Tidiane Sy, président du Cadre Unitaire de l’Islam.

« Après notre intervention du 8 mars, nous savions que nous étions dans une situation de paix précaire car les personnes qui sont aujourd’hui victimes de ces violences n’ont pas encore eu justice. Et aussi, nous avons vu des escalades verbales au cours des dernières semaines, nous avons donc adopté cette approche, de manière proactive cette fois. « , il explique.

Une charte de la non-violence

Le Cadre Unitaire de l’Islam appelle donc les acteurs politiques à adopter une charte de la non-violence.  » Nous la développons et nous la finaliserons avec eux pour que justement cette signature résonne pleinement avec eux. Nous ne voulons pas leur offrir quelque chose de tout fait. Et nous allons rencontrer les différentes coalitions. Nous le faisons au nom des citoyens, mais aussi au nom des religieux et des politiques savent quel poids ils représentent dans ce pays. » explique Dr Cheikh Guèye, Secrétaire Général.

Concernant le renvoi de l’appel de Barthélémy Dias le 1er décembre, l’association estime que tout citoyen doit se conformer à une convocation et appelle en même temps les magistrats à garantir une justice équitable et indépendante.

.

#Sénégal #cadre #unitaire #lislam #préoccupé #par #les #tensions #lapproche #des #élections #locales

The post Sénégal : le cadre unitaire de l’islam préoccupé par les tensions à l’approche des élections locales appeared first on Cameroon Magazine.

Related posts

Leave a Comment

WayOut CM uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More