CAMEROUN ÉCONOMIE

République centrafricaine : Des poursuites judiciaires engagées contre des dirigeants de groupes armés

République centrafricaine : Des poursuites judiciaires engagées contre des dirigeants de groupes armés


Des poursuites judiciaires sont en cours en République centrafricaine contre les principaux dirigeants de groupes armés, dont l’ancien président François Bozizé. La plupart sont actuellement à l’extérieur du pays et certains sont touchés par le processus de paix initié par la CIRGL.

Avec notre correspondant à Bangui, Carole Valade

Dans une saisine du tribunal correctionnel, signée par le doyen des juges d’instruction le 10 novembre 2021, près d’une trentaine de personnalités sont évoquées, dont l’ancien président François Bozizé qui a depuis a mené le soulèvement du PCC. Il y a aussi des proches, des membres de sa famille, mais aussi les principaux leaders des groupes armés opérant dans le pays, ainsi que l’opposant politique Karim Meckassoua.

Huit chefs d’inculpation sont portés contre eux, dont le «  mettre en danger la sécurité de l’État « , JE’ » conspiration « , JE’ » meurtre « , les «  complot de rébellion Mais parmi ces suspects, un seul est actuellement en garde à vue. Les autres se trouvent au Tchad, en France ou dans les pays voisins de la République centrafricaine.

« La justice est avant tout »

« Nous avons des traités d’extradition et nous émettrons des mandats d’arrêt internationaux » prévient Eric Didier Tambo, procureur général près la cour d’appel de Bangui. Mais certains de ces seigneurs de la guerre s’inquiètent du processus de paix suite à la Feuille de route de Luanda élaborée par les chefs d’État de la CIRGL (Conférence internationale sur la région des Grands Lacs). «  La justice passe avant tout et si nécessaire ils seront jugés par contumace » répond le procureur.

« Politiquement, les autorités peuvent utiliser cette procédure comme levier dans les négociations. Un observateur remarque. Cela ne risque-t-il pas de mettre en danger le processus de paix ? «  C’est une question de chance admet le procureur. Il faudra sans doute attendre les conclusions du dialogue national avant d’ouvrir le processus. »

►À écouter aussi : Reportage Afrique – Centrafrique : Niakari, autrefois occupé et pillé par le PCC, reprend vie [2/3]

.

#République #centrafricaine #Des #poursuites #judiciaires #engagées #contre #des #dirigeants #groupes #armés

The post République centrafricaine : Des poursuites judiciaires engagées contre des dirigeants de groupes armés appeared first on Cameroon Magazine.

Related posts

Leave a Comment

WayOut CM uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More