CAMEROUN ÉCONOMIE

RDC : des réfugiés centrafricains rapatriés à bord d’un vol humanitaire

RDC : des réfugiés centrafricains rapatriés à bord d’un vol humanitaire


Le HCR, l’agence des Nations Unies pour les réfugiés, a repris ses opérations de rapatriement des réfugiés de la RDC vers la République centrafricaine. Lundi 15 novembre, une quarantaine de personnes ont quitté le camp d’Inké, près de la ville de Gbadolite (au nord de l’Ubangi), à bord d’un vol humanitaire pour rentrer dans leur pays. Plus de 200 000 Centrafricains vivent actuellement sur le sol congolais, selon l’ONU.

Avec notre envoyé spécial à Gbadolite, Pascal Mulegwa

Le sourire aux lèvres, ils sont une quarantaine à l’aéroport, prêts à être rapatriés… Hommes, femmes et enfants nés dans la province du Nord-Ubangi. Alexandre, un Congolais d’une cinquantaine d’années, a élevé une famille avec une femme centrafricaine. Le couple fait partie des volontaires de retour. «  Ce n’est pas une décision risquée, je suis congolais, nous avons eu trois enfants. C’est un acte d’amour de retourner dans son pays avec elle, mais aussi un acte de responsabilité. Je le fais pour mes enfants. Je suis mécanicien et là-bas en Centrafrique je m’intégrerai facilement dans ma petite famille. Dieu nous aidera. »

De nombreux réfugiés hésitent encore

Pour Giscard, un Centrafricain de 56 ans, « cest le grand jour ». « Nous ne valons pas mieux que chez nous » lâcha-t-il en montant dans l’avion. Vianey Bengaye est venu sur l’asphalte pour dire au revoir à ses compatriotes. Ce représentant des réfugiés du camp d’Inké a décidé de ne pas rentrer. «  Je vois qu’ils sont courageux. Je suis touché de voir ces enfants partir, mais comme c’est la volonté de leurs parents, on ne peut pas les empêcher. Avec tout ce qui se passe, nous ne sommes pas sûrs qu’il y ait la paix. »

La majorité des Centrafricains hésitent encore à rentrer. C’est un choix difficile, explique Liz Ahua, responsable du HCR en RDC : « Ce que nous savons, c’est que les réfugiés se sont renseignés sur ce qui se passe chez eux. Ils ont décidé de revenir parce qu’il y a la paix dans les endroits d’où ils viennent. Il s’agit des préfectures de Lobaya et d’Ombala – Mukoko. »

{« mediaId »: »WBMZ104114-RFI-FR-20211116″, »sources »:[{« name »: »WBMZ104114-RFI-FR-20211116″, »url »: »https://aod-rfi.akamaized.net/rfi/francais/audio/modules/actu/202111/62_RD_CONGO_Son_MATIN_HCR_de_Bangui_sur_timide_rapatriement_de_11_15_2021-16.mp3″}], »broadcastType »: »replay », »emission »:{« title »: » »}, »diffusion »:{« title »: »Mohamed Touru00e9, le patron du HCR en Centrafrique u00e9voque les premiers retours »}}

Mohamed Touré, chef du HCR en République centrafricaine, évoque le premier retour

À leur arrivée en République centrafricaine, le HCR a prévu de leur donner de quoi vivre pendant quelques mois.

►À lire aussi : Réfugiés : le HCR alerte sur la situation en RCA, au Sahel ou en Ouganda

.

#RDC #des #réfugiés #centrafricains #rapatriés #bord #dun #vol #humanitaire

The post RDC : des réfugiés centrafricains rapatriés à bord d’un vol humanitaire appeared first on Cameroon Magazine.

Related posts

Leave a Comment

WayOut CM uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More