CAMEROUN ÉCONOMIE

Procès d’Apollo 21 à Madagascar : condamnation à perpétuité requise pour les principaux prévenus

Procès d’Apollo 21 à Madagascar : condamnation à perpétuité requise pour les principaux prévenus


A Madagascar, le parquet a requis mercredi soir la réclusion à perpétuité pour les deux Français et 3 autres des 20 suspects dans l’affaire dite « Apollo 21 », du nom de la prétendue tentative de coup d’Etat et de l’assassinat du président malgache. Complot et association de malfaiteurs sont les charges retenues contre certains des suspects. La défense demande pour sa part l’arrêt complet de la procédure au motif d’une procédure entachée d’irrégularités et de manipulations de preuves. La décision finale est attendue dans les 48 heures.

avec notre correspondant à Madagascar,Sarah Tétaud

Après avoir étudié les derniers documents, les trois avocats généraux ont entamé hier après-midi la clôture de ce 8e jour de procès au tribunal correctionnel d’Antananarivo par un réquisitoire de 14h30.

« Tous les 20 voulaient assassiner le président de la République. Ils prévoyaient de commettre un meurtre », a déclaré l’avocat général Arsène Rabe. « Mais l’essentiel est la volonté de Paul Rafanoharana de faire un coup d’État. Il voulait être Premier ministre. Il voulait rejoindre le gouvernement pour mettre fin au régime mafieux. « 

Le ministère public a prononcé les peines requises pour chacun des 20 prévenus.

Estimant qu’il existe des preuves suffisantes contre les deux Français pour retenir les charges d’ »association de malfaiteurs » et de « complot en vue de renverser le chef de l’Etat et de renverser le gouvernement », le procureur a requis la réclusion à perpétuité pour cinq d’entre eux, à savoir le Franco-malgache. Paul Rafanoharano présenté comme le principal suspect, sa femme, l’ancien colonel français Philippe François, leur partenaire Aina Razafindrakoto et l’ancien Premier ministre général Victor Ramahatra.

Les avocats des deux Français ont plaidé innocent et réclament à nouveau l’annulation de la procédure, jugeant le procès inéquitable.

« J’ai soutenu en ce sens qu’il y a violation du droit international et du droit national. L’enquête préliminaire montre que les arrestations ne sont pas conformes au droit international, Rassurez-nous Arlette Rafanomadio, l’une des avocats de Paul Rafanoharano. Il y a violation de la présomption d’innocence, violation du droit de la défense et, surtout, violation de la séparation des pouvoirs. L’exécutif et le législatif s’immiscent dans le judiciaire depuis le début de cette affaire. »

Les plaidoyers ont également souligné des coups bas et des preuves injustes. « Pourquoi les preuves apparaissent-elles cinq mois plus tard ? » Comment se fait-il que l’enregistrement d’une prétendue conversation entre mon client et cette « dame F » soit soudainement présenté le 8 décembre ? Cette « dame F », personne ne sait qui c’est sauf les huissiers (nommés par le procureur général, ndlr), ils reconnaissent avec certitude dans le compte rendu qu’il s’agit de sa voix… » s’agace Solo Radson, avocat de Paul. Rafanoharana. Un autre avocat pointe l’absence d’égalité des armes. « Comment se fait-il que Mme Romy, Mme Florence (appelée aussi « Lady F », ndlr), Mme Michou, trois femmes dont les noms sont souvent cités dans le fichier, ne sont même pas appelés? euh pourquoi ? Parce que ce sont des gens de la présidence ! « 

Lire aussi : Essai Apollo 21 à Madagascar : quand les pièces à conviction disparaissent…

Quant aux autres prévenus, dont des officiers d’active de haut rang, des gendarmes d’élite ou l’épouse de l’ancien militaire français, le parquet laisse au juge et à ses juges le soin de déterminer la peine.

Les avocats de la défense poursuivront leur plaidoirie ce jeudi. Ensuite, il appartient finalement à la Cour de se retirer pour délibérer et rendre un jugement définitif.

.

#Procès #dApollo #Madagascar #condamnation #perpétuité #requise #pour #les #principaux #prévenus

The post Procès d’Apollo 21 à Madagascar : condamnation à perpétuité requise pour les principaux prévenus appeared first on Cameroon Magazine.

Related posts

Leave a Comment

WayOut CM uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More