CÉLEBRITÉS PEOPLE

Moustik le Karismatik libère la parole aux victimes de viol

Moustik le Karismatik libère la parole aux victimes de viol


A travers les réseaux sociaux, l’humoriste Moustik le Karismatik réalise une thérapie pour la société. Il a permis à des milliers de personnes de témoigner après ce calvaire.

On a surement la conscience de l’existence du viol, sans vraiment imaginer ce que traverse une victime à ce moment là, ni la douleur profonde qu’elle peut ressentir même des années après. C’est dans cette ambiance que l’artiste Moustik a plongé ses abonnés pendant 03 jours. Il a ainsi demandé a toute personne ayant été victime d’un viol, de témoigner via sa page en gardant leur anonymat. Et c’est des milliers de messages qu’il a reçu.

Violée un matin dans son quartier et harcelée par ses bourreaux, violée par des membres de la famille, femme mariée violée par des malfrats en l’absence de son époux en mission, jeune homme violé par des dames, il y avait de tout dans les témoignages. L’exercice a permis de libérer la parole à ces victimes souvent très silencieuses. Le public a pu constater leur grand nombre et les atrocités de cet acte.

Moustik affirme qu’il a récolté plus de 700 messages sur WhatsApp et 2000 sur sa page Facebook. Il n’a même pas pu tout publier. Les conséquences psychologiques sont très difficiles et parfois même des maladies suivent après le viol. L’artiste espère ainsi tirer une sonnette d’alarmes auprès des familles et de tout un chacun pour être plus attentif à notre entourage. Pour compléter son action, Moustik est entré en contact avec le Dr. Christian Eyoum, chef du service psychiatrie à l’hôpital Laquintinie à Douala. Ils ont pu échanger sur les possibles solutions et accompagnements pour les victimes de viol. La communication concernant la lutte contre le viol pourra donc continuer via les pages du Karismatik.



Related posts

Leave a Comment

WayOut CM uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More