CAMEROUN ÉCONOMIE

Mali : le gouvernement nie avoir ordonné à quiconque de dialoguer avec des groupes terroristes liés à al-Qaïda

Mali : le gouvernement nie avoir ordonné à quiconque de dialoguer avec des groupes terroristes liés à al-Qaïda


Au Mali, le gouvernement nie avoir ordonné à quiconque d’engager le dialogue avec des groupes terroristes associés à al-Qaida. Ni le Conseil suprême islamique (HCI) ni aucun autre organe n’a précisé le communiqué, qui indique néanmoins qu’il note qu’il a fait preuve de bonne volonté pour entamer des négociations. En début de semaine, plusieurs sources, dont le ministère des Affaires religieuses et le HCI, avaient confirmé cette mission de bons offices.

Le ton du communiqué de presse est déterminé et sans ambiguïté : Aucune organisation nationale ou internationale n’a été officiellement mandatée pour mener une telle activité à ce jour. Le gouvernement affirme même avoir appris l’existence de ces contacts par voie de presse.

Le démenti est donc sans équivoque, mais il est difficile de dissiper le sentiment de cacophonie qui s’est dégagé des différentes déclarations faites ces derniers jours. En effet, en début de semaine, le ministre des Affaires religieuses lui-même a fait connaître ces contacts, notamment à RFI. Une information également confirmée par le Conseil suprême islamique (HCI), qui est même apparue dans la presse pro-gouvernementale et qui n’a pas été démentie par le Premier ministre que nous avons relancé à plusieurs reprises ces derniers jours.

Lire aussi : De nombreuses questions sur les négociations avec les djihadistes

Le ministre et l’ISC ont-ils parlé trop vite, sans l’assentiment du chef de la junte, le colonel Goita, qui serait responsable de ce pot-de-vin ? Y a-t-il des rapports de force derrière cette cacophonie, ou peut-être une certaine gêne ou une volonté de discrétion de la part de Bamako sur un sujet qui, s’il existe un relatif consensus sur le terrain, n’est pas du tout du goût de certains partenaires internationaux comme La France, qui refuse de négocier avec les djihadistes associés à al-Qaïda ?

Lire aussi : Le gouvernement veut négocier, les djihadistes accepteront-ils ?

.

#Mali #gouvernement #nie #avoir #ordonné #quiconque #dialoguer #avec #des #groupes #terroristes #liés #alQaïda

The post Mali : le gouvernement nie avoir ordonné à quiconque de dialoguer avec des groupes terroristes liés à al-Qaïda appeared first on Cameroon Magazine.

Related posts

Leave a Comment

WayOut CM uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More