CAMEROUN ÉCONOMIE

Madagascar : la Banque mondiale sanctionne trois entreprises françaises

Madagascar : la Banque mondiale sanctionne trois entreprises françaises


Dans un rapport publié mardi soir 4 janvier, la Société financière internationale (SFI), filiale de la Banque mondiale, a imposé des sanctions à trois entreprises françaises opérant à Madagascar : ADP International (filiale d’Aéroport de Paris), Colas et Bouygues Batiment. International.

Avec notre correspondant à Antananarivo, Laure Verneau

C’est un soupçon de détournement de fonds autour de l’appel d’offres qui a conduit à une enquête de la Banque mondiale puis à des sanctions décrites dans trois communiqués successifs, un pour chaque entreprise.

Les sanctions varient selon le niveau d’implication : Colas et sa filiale être frappé de la sanction la plus sévère. L’entreprise de construction est exclue de tout projet ou opération financée par les institutions du Groupe de la Banque mondiale pendant deux ans. ADP est suspendu pour un an, tout comme Bouygues Bâtiment. En conséquence, ils doivent se retirer du consortium Ravinala Airports auquel ils appartenaient. Un projet auquel IFC a contribué financièrement en prêtant de l’argent.

Par «  pratiques secrètes »

Des peines différentes, mais le même motif d’accusation. Dans le communiqué, les chercheurs sous-entendent «  pratiques secrètes Ce qui signifie un accord secret. Cette  » rencontres abusives avec des responsables gouvernementaux entre le 4 février et le 4 mai 2015 lors de l’appel d’offres pour le contrat de 28 ans pour la concession d’exploitation »Informations détaillées sur l’organisation. Le nouvel aéroport a été inauguré le 16 décembre.

.

#Madagascar #Banque #mondiale #sanctionne #trois #entreprises #françaises

The post Madagascar : la Banque mondiale sanctionne trois entreprises françaises appeared first on Cameroon Magazine.

Related posts

Leave a Comment

WayOut CM uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More