CAMEROUN ÉCONOMIE

L’Institut national pour la conservation de la nature de la RDC lance des travaux majeurs

L’Institut national pour la conservation de la nature de la RDC lance des travaux majeurs


L’ICCN a mis en place un certain nombre de grands projets. Les autorités congolaises disent vouloir faire de cette institution un maillon important dans le développement du pays et son positionnement en tant que fournisseur de solutions aux problèmes climatiques.

Avec notre correspondant à Kinshasa, Patient Ligodique

L’ICCN est une institution publique qui gère les 82 aires protégées de la RDC, dont les dix parcs nationaux et cinq sites inscrits au patrimoine mondial de l’humanité. Après la nomination des nouveaux dirigeants de l’ICCN, il est temps de lancer des projets.

► À lire aussi : RDC : l’Institut congolais des leaders de la conservation suspendu

L’ICCN annonce le début du recensement des espèces végétales et animales, au moyen d’un inventaire de la flore et de la faune.

Olivier Mushiete, le nouveau Directeur Général, travaille également sur un projet de création de Congo Air Nature.

La mission de cette nouvelle compagnie aérienne est de réduire les distances entre les aires protégées et de les rendre accessibles. Olivier Mushiete précise que cela permettra un meilleur service de reconnaissance aérienne.

L’autre projet phare concerne la sécurité. L’ambition affichée est de faire passer le nombre de gardes-parcs de 3 200 à plus de 6 000 d’ici six ans. Des parties des parcs congolais sont désormais occupées illégalement.

L’ICCN souhaite renforcer son rôle dans la protection des tourbières, ces immenses réserves de carbone terrestre. L’idée est de créer une dynamique de solidarité pour la protection d’un territoire s’étendant de la ville de Kisangani à celle de Mbandaka, soit un stock d’environ 40 giga tonnes de carbone à protéger.

Des experts congolais se réuniront pour déterminer ce travail de conservation avant de lancer un plaidoyer international.

La RDC se prépare à soumettre sa candidature pour accueillir la réunion préparatoire de la COP 27 l’année prochaine.

.

#LInstitut #national #pour #conservation #nature #RDC #lance #des #travaux #majeurs

The post L’Institut national pour la conservation de la nature de la RDC lance des travaux majeurs appeared first on Cameroon Magazine.

Related posts

Leave a Comment

WayOut CM uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More