CAMEROUN ÉCONOMIE

l’ANOR forme le « bayam-Sellam » à l’hygiène alimentaire

l’ANOR forme le « bayam-Sellam » à l’hygiène alimentaire


Cette session de sensibilisation et de formation s’est ouverte le 26 octobre 2021 à Yaoundé.

L’Agence des normes et de la qualité (ANIMAUX) organise une session de formation et de sensibilisation pour «bayam-sellam»Sur la sécurité alimentaire depuis le 26 octobre 2021 à Yaoundé. Dans son souci d’assurer le respect de l’hygiène sanitaire et des bonnes pratiques dans la vente des produits alimentaires, l’ANOR a conclu une convention avec l’Association de Bayam-Sellam (ASBY) pour suivre ce cours.

Les experts et revendeurs se retrouvent pendant trois jours dans une sorte de salle de classe aménagée pour l’occasion. Conscient du fait que la chaîne alimentaire de la ferme à l’assiette implique plusieurs acteurs, dont le « bayam-sellam » ; ANOR rappellera à ces revendeurs que : « Leur responsabilité de la sécurité des aliments mis à la disposition des consommateurs est grande », rapporte le quotidien Cameroun Tribune en kiosque le 27 octobre 2021.

Selon le journal, confronté à plusieurs problèmes tels que les intempéries, les pertes post-récolte et le manque d’infrastructures commerciales : « Ces revendeurs utilisent parfois des produits chimiques pour conserver ou faire mûrir les produits agricoles, ainsi que pour vendre de la nourriture sur le terrain. Toutes choses qui peuvent affecter leur santé et celle du consommateur ».

Pour l’expert en sécurité alimentaire, Jean Martin Etound, « Des enseignements seront donnés sur les bonnes pratiques d’hygiène, la responsabilité des acteurs dans la production et la distribution des aliments et les risques chimiques des aliments. L’accent sera mis sur l’emballage et l’étiquetage des aliments, ainsi que sur la procédure de contrôle de la qualité des produits., allumé.

Grâce à cette formation « ANOR s’engage à développer et mettre à disposition les normes d’hygiène applicables dans ce secteur d’activité, à accompagner les revendeurs dans la mise en place et l’application des normes », précise le journaliste.

Enfin doté de cette connaissance, « les Les responsables de l’ASBY devront prendre les mesures nécessaires pour s’assurer que les outils donnés sont mis en œuvre », dit Jean Martin Etoundi.

Wilfried SUPPRIMER

.

#Cameroun #lANOR #forme #bayamSellam #lhygiène #alimentaire

The post Cameroun : l’ANOR forme le « bayam-Sellam » à l’hygiène alimentaire appeared first on Cameroon Magazine.

Related posts

Leave a Comment

WayOut CM uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More