CAMEROUN ÉCONOMIE

Hubert Oulaye et Damana Pickass, deux croyants de Gbagbo à la tête du PPA-CI

Hubert Oulaye et Damana Pickass, deux croyants de Gbagbo à la tête du PPA-CI


La nouvelle formation politique lancée en grande pompe il y a une dizaine de jours compte désormais un président exécutif et un secrétaire général. Ces deux figures du FPI devraient incarner l’expérience et la jeunesse, comme l’a annoncé Laurent Gbagbo.

Avec notre correspondant à Abidjan, Sidy Yansané

Hubert Oulaye, nommé président exécutif du PPA-CI, est un proche de Laurent Gbagbo. Agé de 67 ans, professeur agrégé de droit constitutionnel, originaire de l’ouest de la Côte d’Ivoire, a été directeur de cabinet de l’ancien chef de l’État dans la seconde moitié des années 1990, jusqu’à sa prise de fonction à la tête du pays.

Plusieurs fois ministre, notamment dans la fonction publique, il s’est exilé au Ghana après la crise meurtrière post-électorale de 2011, avant de revenir dans le pays trois ans plus tard. Il a été arrêté et condamné à 20 ans de prison pour complicité dans le meurtre de sept casques bleus, avant son amnistie en 2018. Une accusation qu’il a toujours rejetée. Il a été élu député en mars dernier et dirige la faction EDS. En tant que président exécutif du PPA-CI, il sera responsable de la gestion quotidienne du parti.

Pour l’accompagner dans sa mission, il pourra compter sur Damana Adia Pickass, nommée secrétaire générale. A 49 ans, il incarne le rajeunissement du parti promis par Laurent Gbagbo au lancement du PPA-CI. Administrateur civil de formation, il a également été un ancien membre de la Fesci, le puissant syndicat étudiant de Côte d’Ivoire, puis est devenu une figure de l’aile jeunesse du FPI.

Damana Pickass a acquis une renommée internationale en 2010 lorsqu’il a arraché la feuille de résultats de l’élection présidentielle au porte-parole de la commission électorale devant les caméras du monde entier et a refusé de déclarer la défaite de son mentor. En 2011, il a également déménagé au Ghana, avant de revenir en avril de l’année dernière.

En élisant cet homme combatif au secrétariat général, Laurent Gbagbo lui donne un mandat conséquent pour fonder le parti naissant à travers le pays et enregistrer de nouveaux membres.

Logiquement, c’est Assoa Adou qui hérite de la présidence du Conseil stratégique et politique, nouvel organe créé pour définir la stratégie globale du parti. L’ancien secrétaire général du FPI est l’un des plus anciens compagnons d’armes de Laurent Gbagbo, militant à ses côtés depuis la fin des années 1960. Ces dernières années, il était l’ancien leader de l’équipe relais à Abidjan.

Le grand absent reste Simone Gbagbo. Selon le porte-parole de Laurent Gbagbo, l’ex-Première dame a en effet été invitée à rejoindre le Conseil stratégique et politique du parti. Une offre qu’elle a déclinée.

► À lire aussi : Côte d’Ivoire : Laurent Gbagbo met son parti panafricain sur les rails et « se prépare à partir »

.

#Hubert #Oulaye #Damana #Pickass #deux #croyants #Gbagbo #tête #PPACI

The post Hubert Oulaye et Damana Pickass, deux croyants de Gbagbo à la tête du PPA-CI appeared first on Cameroon Magazine.

Related posts

Leave a Comment

WayOut CM uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More