CAMEROUN ÉCONOMIE

Guinée : pourquoi la composition du gouvernement s’éternise-t-elle ?

Guinée : pourquoi la composition du gouvernement s’éternise-t-elle ?


En Guinée, la composition du gouvernement de transition se poursuit. Mardi soir 26 octobre, quatre nouveaux noms ont été annoncés. Onze ministres ont été nommés pour l’instant sur une équipe qui devrait être de 25 au total. Cela fait maintenant plus de sept semaines que la junte dirigée par le colonel Mamadi Doumbouya a renversé Alpha Condé et trois semaines que le Premier ministre Mohamed Beavogui a été nommé.

Mardi soir 26 octobre, la junte a annoncé quatre nouveaux noms. Diaka Sidibé, anciennement directrice générale de l’Institut supérieur des mines et de la géologie de Boké, deviendra ministre de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation. Yaya Sow, ancien juge consulaire au tribunal de commerce de Conakry, est nommé ministre des Infrastructures et des Transports. Aicha Nanette Conté, est nommée Ministre de la Promotion de la Femme, de l’Enfant et des Personnes Vulnérables. Et enfin, le portefeuille de l’information et de la communication revient à Rose Pola Pricemou.

Ces quatre personnalités occupent pour la première fois des postes ministériels. Ils rejoignent ainsi les sept ministres déjà nommés. Dans le même temps, la junte a annoncé que le gouvernement de transition serait composé de 25 ministres au total.

Donc la composition avance mais ça prend du temps. Les soldats du CNRD et le Premier ministre Mohamed Beavogui sont confrontés à une équation compliquée. Le colonel Mamadi Doumbouya promis aux Guinéens une transition sans recyclage. Il faut donc trouver des profils compétents sans affiliation avec l’ancien régime.

Un clivage difficile à mettre en œuvre dans un pays où le gouvernement est depuis longtemps fortement politisé, souligne le Cabinet Fofana. Selon le politologue, la lenteur des annonces illustre les nombreuses négociations et réflexions en coulisses.

Un délai raisonnable, à moins que…

Pour Aliou Barry, directeur du Centre d’analyse et d’études stratégiques, un « think tank » guinéen, prendre le temps de choisir son équipe est positif. Surtout quand il s’agit de construire un gouvernement représentatif, inclusif qui évite l’ethnicisation :  » Ce tâtonnement a du sens : comment mettre en place un gouvernement et éviter la politisation ou l’ethnicisation ? Si vous prenez tous les gouvernements depuis 2010, toute l’administration était vraiment… [composée] des gens qui venaient de la même région et surtout du même parti politique. Il note que la junte surveille actuellement attentivement l’équilibre entre les Peuls, les Sous-sous, les Mandingues et les gardes forestiers.

Donc sensé, à moins que la junte, qui n’a pas fixé la durée de la transition avant l’organisation d’élections libres, n’ait un agenda caché. «  Au fond, dans le Centre d’analyse, nous avons interrogé de nombreux acteurs politiques et sociaux. Beaucoup commencent à se poser la question : pourquoi prendre du temps pour une équipe qui n’a besoin de faire qu’une transition ? Quel sera, par exemple, le rôle d’un ministre du Rijkswaterstaat et des Infrastructures dans un gouvernement de transition ? Est-ce pour démarrer des infrastructures ou simplement pour réorganiser le ministère ? Nous craignons que derrière ce tâtonnement judicieux dans le souci d’avoir une équipe compétente, il y ait une volonté d’échelonner la transition dans le temps. »

L’observateur relaie également une question partagée par d’autres sur les intentions de la junte concernant le calendrier de transition : qu’est-ce qui motive les Guinéens à quitter de bonnes positions dans le secteur privé ou dans les ONG pour rejoindre un gouvernement de transition sans être candidat aux futures élections ?

.

#Guinée #pourquoi #composition #gouvernement #séternisetelle

The post Guinée : pourquoi la composition du gouvernement s’éternise-t-elle ? appeared first on Cameroon Magazine.

Related posts

Leave a Comment

WayOut CM uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More