CAMEROUN ÉCONOMIE

Économie : le Cameroun victime d’une nouvelle tentative de déstabilisation

Économie : le Cameroun victime d’une nouvelle tentative de déstabilisation


En concertation, le 28 décembre, avec les présidents des marchés du Mfoundi à Yaoundé, le ministre du Commerce leur demande de combattre toute manœuvre spéculative, notamment pour exterminer les fauteurs de troubles qui veulent exploiter les marchés pour protéger le pays affaibli. Un travail en synergie entre le conseil d’administration et les commerçants est également prescrit.

Remobiliser les troupes pour déjouer les tentatives de déstabilisation commerciale et économique au Cameroun. C’était l’objet de la rencontre, le 28 décembre 2021, entre le ministre du Commerce (Mincommerce), Luc Magloire Mbarga Atangana, et les présidents des marchés du Mfoundi à Yaoundé.

Y ont participé les autorités administratives, les communes du département et le président de l’association nationale des consommateurs. Après une certaine manœuvre de déstabilisation du pays en insistant sur une augmentation des prix des produits de consommation, le membre du gouvernement appelle à un engagement patriotique et à une responsabilité des commerçants aux côtés du gouvernement.

Vu les manœuvres orchestrées par les ennemis de la République pour manipuler les esprits pendant ces vacances et à la veille de la Coupe d’Afrique des Nations que le Cameroun accueillera du 9 janvier au 6 février 2022, et rapportées par une chaîne de télévision française, visant le marché du Mfoundi à Yaoundé, mettant l’accent sur une prétendue hausse des prix des produits sur ce marché de la capitale politique, et prédisant l’apocalypse d’un soulèvement populaire dans les prochains jours, Mincommerce a tenu à être clair. « Les présidents de marché doivent être vigilants. Le désordre ne doit pas passer par les marchés. Les commerçants ne doivent pas accepter que les marchés soient utilisés pour ternir l’image du Cameroun et tenter de déstabiliser des institutions solidement établies », a-t-il exhorté.

Ainsi, en tant que patriotes et partenaires du ministère du Commerce, les responsables des marchés ne doivent pas « accepter des comportements aberrants sur les marchés. Nous devons lutter au sein des marchés avec la plus grande énergie contre toute manœuvre spéculative, source d’événements malheureux causés par des ennemis. Nous devons éliminer les fauteurs de troubles des marchés, dénoncer les abus et assurer la police sur les marchés », a-t-il ajouté.

Afin de prêter main forte aux présidents commerçants pour mettre en œuvre ses recommandations, le Mincommerce, Luc Magloire Mbarga Atangana, a pris le relais à partir de ce mercredi 29 décembre 2021, sur les équipes de la Brigade Nationale de Contrôle et de Répression des Fraudes. du Ministère du Commerce sur les marchés, sous la tutelle des représentants régionaux. Objectivement, surveillez le comportement de chacun et continuez à assurer l’ordre et la transparence sur les marchés. Parallèlement, des instructions ont également été données au Préfet du Mfoundi pour superviser cette opération.

Dans la mesure où il subsiste des problèmes d’approvisionnement des marchés, des solutions communes seront trouvées pour assurer une bonne régulation des marchés, sans entrer dans le désarroi, selon Mincommerce. Gardez à l’esprit que l’inflation au Cameroun est inférieure à 2%, ce qui est l’une des meilleures au monde.

The post Économie : le Cameroun victime d’une nouvelle tentative de déstabilisation appeared first on Cameroon Magazine.

Related posts

Leave a Comment

WayOut CM uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More