CAMEROUN ÉCONOMIE

CAN 2021 : Ben El Fardou, l’Etoile rouge des Comores

CAN 2021 : Ben El Fardou, l’Etoile rouge des Comores


L’attaquant de 32 ans est le meilleur buteur du roster comorien, qualificatif pour leur première CAN, mais aussi le meilleur buteur étranger de l’histoire du championnat serbe où il a joué pendant trois ans avec l’Etoile rouge de Belgrade. . Portrait d’un homme discret et familial.

« Ben, le grand Ben ! « , » El Fardou est mon chéri « , Ben est un grand frère Chéri pour certains, grand frère pour d’autres, Ben El Fardou est devenu le héros d’une nation, un soir de novembre 2020, en inscrivant un but décisif contre le Kenya pour la qualification à la CAN. A ce moment je me suis senti fier, admet-il d’une voix timide. J’étais heureux d’être arrivé jusqu’ici et d’avoir choisi le roster. »

Car celui qui anime tout l’archipel des Comores est né en France, à Mayotte, la quatrième île historique des Comores mais un département français. L’attaquant est alors formé au Havre et rêve de l’équipe de France. Mais en 2014, il rejoint Amir Abdou et sa bande pour le début de l’aventure : « Je n’ai jamais pensé jouer avec les Comores dans une CAN, c’est fantastique ce qui se passe. J’ai trouvé des frères, je ne regrette pas mon choix. »

Un choix qui a forcément ravi Youssouf M’Changama, l’un de ses petits frères sur le front offensif :  » C’est notre meilleur buteur, notre joueur de haut niveau, niveau Ligue des Champions ! Un poison pour la défense, qui libère de l’espace pour ses partenaires. Enfin pour ses frères, c’est une équipe de frères ! »

Une affaire de famille, qui est même partagée avec Kassim Oumouric, le commentateur de la télévision nationale des Comores, devenu la mascotte de l’équipe : Quand Ben a le ballon dans la surface de réparation, je commence à réfléchir, qu’est-ce que je vais dire s’il marque ? Et c’est là que je trouve le mot magique. Ben est mon Messi, mon Ronaldo. Je l’aime trop ! »

Pas tout à fait une superstar d’El Fardou, mais un meilleur buteur international confirmé : 71 buts en 151 apparitions pour l’Etoile rouge de Belgrade. Il est également le meilleur buteur de la sélection. De quoi montrer, mais il préfère jouer en équipe.  » L’essentiel est d’avoir un groupe homogène. Moi, je suis cadre, je joue dans un club plus haut de gamme. Les jeunes viennent à moi. C’est un rôle qui me tient à cœur, car quand je suis arrivé en 2014, nous étions très jeunes ! Il n’y avait pas de cadres. De nos jours, les jeunes sont mieux encadrés. »

Un guide qui a parfaitement rempli son rôle. Le tout en toute discrétion, détaille Youssouf M’Changama : « C’est une personne très calme, très calme. Son influence ne se fait pas par les mots. Il est discret, calme, sûr de lui et nous apporte sa sérénité. C’est bon pour toute l’équipe. »

Cependant, il n’est pas le seul chouchou de la classe comorienne. Mais même Fouad Bachirou, le milieu de terrain de l’équipe nationale, a tendance à :  » Il fait partie des patrons ! Un grand professionnel, très calme, qui est un exemple dans le vestiaire. Vous pouvez le voir dans ses échauffements, dans la façon dont il prend soin de son corps. Il ne parle qu’en cas de besoin. C’est un gars super, mon frère. Il est au top de sa forme et nous espérons qu’il le sera pour notre 1ère CAN. »

Un grand frère qui devra orienter les petits vers le Maroc, le Ghana et le Gabon pour les premiers Cœlacanthes dans les profondeurs à la CAN en janvier.

.

#Ben #Fardou #lEtoile #rouge #des #Comores

The post CAN 2021 : Ben El Fardou, l’Etoile rouge des Comores appeared first on Cameroon Magazine.



Related posts

Leave a Comment

WayOut CM uses cookies to improve your experience. We'll assume you're ok with this, but you can opt-out if you wish. Accept Read More